• Il ne peut plus nous arriver......

    IL NE PEUT PLUS NOUS ARRIVER QUELQUE CHOSE D'AFFREUX MAINTENANT 

     

    Dévorant un monumental bagel de thon et salade, dégoulinant de confiture
    d'airelles,me faisant penser à cette série...(chercher pas le lien, sinon, le
    noeud au cerveau vous pend au nez...) Bien, alors je ne vais pas vous faire
    l'affront de mettre un épisode entier, rien que le fait de se remémorer le
    générique, vous donnera certitude tous les matins de partir au boulot avec
    entrain, voir le siffloter pendant les réunions et contaminant vos collègues de
    cette mélodie collante pendant des semaines et des semaines et des semaines....Amen...
    (vous allez tous me pourrir pendant ce laps de temps, certes....mais au moins
    vous penserez à moi!) .


    Epatant cette façon d'enjoindre un "genre dramatique "au "style
    cucul"....Trouvons une solution idoine pour en finir avec cette série, je
    sais pas moi! On recommence tout , on reprend depuis le début ....ce générique
    m'exaspère.


    La petite maison dans la prairie.Feat+TrashCriquetsPélerin


    Glacée de peur, Caroline remet tant bien que mal sa charlotte, où un Lucane
    Cerf-Volant s'est réfugié pendant l'invasion des criquets...(y'en a qui range
    pas leur jouet...), Charlot à du mal à contenir sa joie à l'idée de projeter sa
    carriole dans un trou temporel pris par distraction pour un puit de 3m de
    diamètre (rare pour cette région....), méconnaissable le Charles avec son teint
    ictérique dû à son opération de l'épisode 362000. J'vous ai pas dis encore,
    mais le docteur Baker s'est tiré avec Dr Quinn, et est remplacé par Klaus
    Kinski, ce dernier énervé par le nombre de gosses Ingalls où tout simplement
    jaloux de ces bretelles....lui pratiquant une vasectomie sans anesthésie...


    Alléluia!!!Crie sauvagement la petite Carrie se débattant de toute ses forces
    contre les méchants criquets venus dévorer ses champs de fraises tagada, la
    gamine n'ayant pour arme qu'un vulgaire caniche mort empaillé aux pattes
    écartées (ancêtre de la batte de base-ball), trébuchant malencontreusement sur
    une peau gélatineuse de stroumf , elle perd connaissance ....heureusement que
    le Doc est là....impeccable dans son armure "Prada"!


    Silence de tonnerre! V'là Nelly qui débarque ! Imperturbable dans son Antonov
    24, explosant les bébêtes de sa Kalachnikov , sa mère lui a donné une éducation
    exemplaire, quoiqu'en dise les téléspectateurs....Quel punch! Avec ses couettes
    ondulant dans un ciel rose irisé, marquant la fin du générique.....sur un air
    de Punish Yourself , tant qu'a faire...

    Dommage que les scénarii ne soient pas étaient écrit par Bukowski où Selby
    Jr.....divine intervention...

    Enfin, si la famille Ingalls a vu ce clip, on sait désormais pourquoi tout le
    monde court à travers champs.


    http://fr.youtube.com/watch?v=5_Bl3dW47xE


    Alors dans ce billet , se cache un peintre "édgaré".....trouves-le et
    gagne une salière-poivrière électrique! c'est le jeu de la fin octobre.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :